Nuage vert

22 janvier 2009

Le blog de Tiphaine

Il y a quelques temps, mon amie Tiphaine a fait sur son blog une adorable présentation du mien. Ainsi, en échange, je me devais de vous présenter le sien.

Ce blog va assurément susciter chez vous la gourmandise. Tiphaine vous présente sa cuisine inventive et délicieuse. Vous y trouverez les recettes d'appétissants gâteaux, vous y redécouvrirez la cuisine asiatique. Vous percerez le mystère de l'agar-agar.

30535890

Mais Tiphaine n'est pas seulement une fine cuisinière. Ingénieuse et habile de ses dix doigts, elle vous fait découvrir sa passion pour les loisirs créatifs. Elle imagine, conçoit, assemble, crée et recrée des bijoux en pâte Fimo, des poupées et divers objets jolis et amusants.

12526773

Enfin, Tiphaine nous fait partager ses autres centres d'intérêt dont la bande dessinée et ses blogs préférés. Le ton est ludique et enjoué, ce blog n'en est pas moins un blog utile.

Je vous invite vivement à aller faire un petit tour sur ce joli blog plein de malice !

http://norethrud.canalblog.com

 

 


De plus, comme la date approche, je voudrais souhaiter un très joyeux anniversaire à ma petite Tiph ! 

Posté par Thedreamstree à 20:14 - Commentaires [2] - Permalien [#]


15 juin 2008

Balade à Pont-à-Mousson

Il y a quinze jours, avec quelques copains de la cité-U, nous avons décidé de nous rendre à Pont-à-Mousson en vélo suite à une proposition de mon ami Assa. Nous nous sommes retrouvés à la gare où nous avons loué de ces fameux Vélos-Stan. Nous étions huit, de huit nationalités différentes.

La seule fille de notre groupe, une Chinoise, n'avait pas touché un vélo depuis des années. Elle peinait réellement et restait à la queue du groupe. Elle ne voulait absolument pas renoncer et a trouvé le courage, malgré plusieurs chutes, de nous suivre jusqu'à Pont-à-Mousson et de nous devancer quelques fois.

Nous avons longé la Meurthe jusqu'au confluent avec la Moselle, puis nous avons longé cette dernière. Arrivés à Pont-à-Mousson, nous avons retrouvé un ami d'Assa qui nous a fait visiter la ville. Nous avons vu l'Abbaye dans laquelle a eu lieu le gala de mon école en novembre. Nous sommes ensuite montés à Mousson, le hameau qui surplombe la ville.

Nous sommes finalement rentrés à Nancy en train.

Posté par Thedreamstree à 17:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Nancy au quotidien

La ville de Nancy m'émerveille toujours. J'ai régulièrement la sensation de la découvrir en me promenant à différentes heures du jour et de la nuit.

Je vous fais donc part de mes promenades nancéiennes dans l'album "Nancy au Quotidien". Il y a parmi ces photos celles que j'ai prises entre deux tours pendant les 24 Heures de Stan.

Posté par Thedreamstree à 01:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

24 heures de Stan

Je me décide enfin à publier les photos des 24 heures de Stan, un bon mois après leur déroulement...

Les 24 heures de Stan sont une course endiablée de chars autour de la place de la Carrière à Nancy. Tous les deux ans, l'ENSAIA organise cette course épique qui réunit une vingtaines d'écoles d'ingénieurs de l'Est de la France.

Pendant 24 heures de folie, les étudiants poussent leurs chars à fond sur le goudron tiède de la place, sous les hurlements métalliques de l'orchestre qui joue du métal et les cris de la foule en liesse. J'associe cette chanson à cette course.

Samedi 17 mai, 16 h 00, le départ de la course est donné... Le démarrage est explosif, notre char s'élance sous les efforts de mes collègues, je pousse aussi. La course est trop rapide pour moi.

18 h. La course est lancée, les chars vont moins vite et ont atteint une bonne vitesse de croisière. Ils ont reçus quelques coups, se sont heurtés les uns les autres, leur peinture commence à s'en aller et leurs décors à se casser. Je pousse le char de mon école à raison d'un tour sur trois, la bière coule à flot, la fatigue nous gagne peu à peu, mais l'EEIGM est hargneuse. Je quitte la course pour dormir un peu. En me couchant vers 23 h, je repense aux chars qui sont en train de tourner et à l'enjeu de la course qui se dispute et que je me prépare à rejoindre plus tard dans la nuit.

Dimanche 17 mai, 4 h. Après une heure et demie de sommeil et un petit déjeuner à base de nouilles pris à 2 h 30, je rejoins mes collègues. La place est déserte, la cacophonie de l'orchestre s'est tue. Les détritus jonchent le sol, on voit au loin quelques forçats pousser des chars délabrés et défigurés, poussant des râles inhumains d'épuisement et de hargne résiduelle. Plein d'entrain, je m'approche de mes collègues usés par la bière et les innombrables tours. Je me suis remis à pousser, avec quelques collègues épuisés. Nous n'étions plus que deux ou trois à pousser en même temps, contre une petite dizaine au début de la course. Il m'est arrivé de pousser le char tout seul pendant des tours entiers. D'autres chars étaient abandonnés au bord de la piste, comme dans un cimetière d'automobiles. Leurs carcasses sinistres jonchaient l'asphalte humide. Le char de l'ENSGSI filait encore à vive allure.

5 h. Nous sommes deux à pousser, parfois trois. Quelque fois, je suis le seul. Nous sommes relayés par un petit groupe de courageux, je prends le volant du char pendant quelques tours et j'admire la piste qui avance vers moi. Nous ne courrons plus derrière le char. Nous marchons calmement. Cela nous suffit à doubler le char de l'école d'architecture, celui de l'ENSEM puis celui de l'ESIAL... L'ENSGSI a abandonné son TGV transformé en vieux TER pour son char sono de secours.

6 h. Nous poussons encore.

7 h. Pareil... Mais je fais une petite pause pour aller photographier la ville qui se réveille...

8 h. Arg. Les courageux qui ont passé la nuit à pousser rentrent chez eux, éreintés. Les courageux qui ont survécu à la crue d'un fleuve de bière somnolent au bord de la piste. Les courageux qui sont revenus pousser vers 4 heures du matin poussent encore...

8 h 30. Je demande grâce. J'attends qu'on nous relaye pour aller me recoucher. Mes collègues reprennent du poil de la bête, certains reviennent après une nuit de repos et nous relayent. Je rentre chez moi, cassé de partout...

Je n'ai pas vu la fin de la course car je dormais... Notre char ne s'est pas arrêté de tourner une minute, j'ai un grand sentiment de fierté pour mon école et pour ma contribution. Nous avons bouclé 408 tours de la place de la Carrière, soit à peu près 200 km. C'est l'ENSTIB d'Epinal qui a remporté la course, avec son magnifique X-wing, en bouclant plus de 600 tours.

Allez donc voir les photos dans l'album ci-contre !

Posté par Thedreamstree à 01:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 mai 2008

Tagué par Tiph

J'ai été tagué par Tiphaine !

C'est un jeu dont voici les règles :

  1. Mettre le lien de la personne qui vous tague
  2. Mettre le règlement du jeu
  3. Répondre aux 6 questions
  4. Taguer 5/6 personnes en inscrivant leur noms
  5. Avertir ces personnes sur leurs blogs

Tes couleurs préférées :
Le bleu intense de la mer sur la Côte d'Azur, les ocres des maisons de Bruges, la couleur du ciel quand il vire de l'or au pourpre, le rouge feu de la bauxite.

Tes matières préférées :
Le papier avec un grain très fin, celui sur lequel je consigne à peu près tout ce que j'apprends ; le papier à lettres. Le bois, pour sa texture, pour le son qu'il produit quand on frappe dessus, pour les magnifiques constructions modernes que l'on peut faire avec.

Tes odeurs préférées :
L'odeur des sous-bois, celles de l'huile d'olive, de la marjolaine et de la mer (du Nord).

Tes gourmandises préférées :
Les bonbons Haribo de presque toutes les sortes, le chocolat (belge !), les mirabelles, les nèfles. Dès que j'entre en Allemagne, je trouve le moyen d'aller boire un Mezzo Mix...

Ce que tu aimes recevoir :
Des lettres, mes amis autour d'un thé japonais, des messages sur ma page de discussion sur Wikipedia...

Le style de ta décoration :
Ma petite piaule de cité universitaire est assez sobrement décorée, en fait. Le seul élément que j'ai ajouté est un rideau pourpre.

Bon, eh bien je tague Nico !

Posté par Thedreamstree à 13:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


16 mai 2008

Balade à Toul

Depuis mon premier passage en train à travers la gare de Toul, depuis laquelle on aperçoit la majestueuse cathédrale et une église voisine qui lui ressemble fort, j'éprouvais le désir de les voir de près pour satisfaire ma curiosité en matière d'architecture.

Alors samedi, je me suis rendu à Toul en vélo en longeant le Canal de la Marne au Rhin puis la Moselle. Il existe un chemin cyclable qui permet de faire le trajet en restant tout au bord de l'eau, mais il est tronçonné en plusieurs morceaux et les indications qui permettent de passer d'un morceau à l'autre laissent à désirer. J'ai fait quelques détours un peu casse-pieds dans un port commercial sur le canal. Cependant, c'était une très jolie et très fraîche balade!

Je me suis précipité vers la cathédrale Saint-Étienne, qui est de style gothique flamboyant. Comme elle était fermée pour cause de travaux, je n'ai pu l'admirer que de l'extérieur. Comme c'est très souvent le cas en France, la façade est privée de ses statues sur tout le rez de chaussée ; il n'en reste que les niches. Lors d'une visite à Poitiers, j'ai appris que ces statues qui représentaient les évêques du diocèse ont été détruites lors de la Révolution française.

Je suis ensuite entré dans le cloître attenant à la cathédrale. Est-ce que ce sont des feuilles d'acanthe, que l'on voit sur le bloc isolé ?

Lors de cette balade, je suis passé devant l'église dont je parlais un peu plus haut. Il lui manque une de ses tours ; elle est également gothique. La ville a été fortifiée par Vauban en 1700.

Les photos sont dans l'album "Toul, 10 mai 2008", ci-contre.

Posté par Thedreamstree à 01:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

09 mai 2008

Namur, mars 2008

Juste après mon passage à Münster et une nuit dans deux trains plus inconfortables l'un que l'autre, je suis arrivé à Namur, la capitale de la Wallonie, pour assister à un salon sur le bois, dans le cadre d'un projet ingénieurs.

J'ai profité de ma première visite au Plat Pays pour me délecter de véritables frites et j'ai laissé aux plus aventureux l'honneur de prendre le risque de goûter la fricadelle, à leur risques et périls...

Lors de mon passage, il y faisait sombre. Le ciel bas et gris donnait un caractère sévère à cette ville anguleuse et à ses dures couleurs.

Namur est au confluent de la Sambre et de la Meuse, qui va se jeter dans la mer du Nord à côté du Rhin. Elle est dominée par la citadelle, dont les premières pierres sont là depuis près de 2000 ans. Cette citadelle a été le théâtre du siège de Namur de 1682, au cours duquel la ville a été prise par les Français ; Namur a été reprise trois ans plus tard.

La cathédrale Saint-Aubain est en style néoclassique ; j'ai été assez surpris de voir le style néoclassique en Belgique.

On retrouve à Bruges les briques rouges qui constituent la matière première de la ville.

Posté par Thedreamstree à 01:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Münster, mars 2008

Dans ce blog, je vais également publier des photos antérieures à la création de celui-ci. C'est une façon pour moi de toutes les mettre au même endroit et surtout de vous faire partager des expériences et des connaissances que mes voyages à venir viendront compléter.

En mars 2008, je me suis rendu à Münster, en Allemagne, pour un entretien en vue d'un stage dans l'industrie.  Je n'ai passé qu'un jour et demi dans la ville et je n'ai pu la visiter que de façon superficielle. Cependant, j'ai pu voir la très massive Cathédrale Saint Paul, construite au XIIIème siècle. Elle est romane comme on le à la forme du toit et des tours, avec quelques accents gothiques comme on le voit aux vitraux de l'extrémité du transept. Elle a d'ailleurs été érigée au moment de la transition entre le style roman et le style gothique.

Tout autour de la cathédrale, on peut voir des maisons dont l'arête du toit est adjacente à la rue. Chaque façade a sa forme propre, mais toutes sont bâties suivant la même trame ; certaine sont en escalier, comme on peut en voir à Bruges.

J'ai également photographié l'église Saint-Lambert (Lambertkirche), dont on voit bien le clocher en dentelle noircie par les oxydes de carbones. Elle a été construite en style gothique, au début de la période de la Ligue Hanséatique, par des commerçants et bourgeois acteurs de la Hanse.

Quelle est donc cet édifice avec cette énorme tour trapue ? Je ne m'en souviens pas. Je me documenterai. Dans tous les cas, les fenêtres de cette église sont dans un style gothique.

Le château de l'Université - c'est son nom actuel -  remonte au XVIIIème siècle, il est de style baroque. C'était la demeure des princes-évèques de Münster. Il est entouré de canaux, comme les Wasserschlösser - les châteaux "d'eau" médiévaux de la région.

Une chose impressionnante : Münster compte 500 000 vélos pour 300 000 habitants, ce qui en fait une "Fahrradstadt" (la ville du vélo).

J'ai quitté Münster pour me rendre directement à Namur, en Belgique en prenant un train de nuit.

Posté par Thedreamstree à 00:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 mai 2008

Nancy-Sarrebruck en vélo

A l'école, nous avions depuis longtemps l'intention de faire une randonnée en vélo sur un week end. Par ailleurs, chaque année, l'EEIGM - notre école - organise une marche de Nancy à Sarrebruck où nous sommes accueillis par nos collègues expatriés là-bas pour leurs études. Cette année, nous avons décidé de fusionner les deux événements et de faire le fameux Nancy-Sarrebruck en vélo.

Certains d'entre nous ont pris leurs vélos et nous avons loué des Vélostan - des vélos mis en location par la ville de Nancy - pour équiper ceux d'entre nous qui n'en avaient pas.

Nous avons traversé un océan de colza et des petits villages pittoresques aux noms germanisants. Cette rando  a été pour moi un magnifique cadeau d'anniversaire.

Je tiens à remercier les participants et le BDE de l'école qui a permis la réalisation de cet événement.

Accédez aux photos en cliquant sur le lien ci-contre, comme d'hab.

Au passage, j'ai ajouté deux photos à l'album de fleurs du mois d'avril.

Posté par Thedreamstree à 09:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 avril 2008

Balade le long du canal

Cet après-midi, je suis allé faire un tour en vélo le long du Canal de la Marne au Rhin. J'en ai profité pour faire quelques photos et jouer avec les contrastes.

Je me suis rendu à la basilique de Saint-Nicolas-de-Port, à 12 km au sud-est de Nancy. Elle est en style gothique flamboyant et elle a été construite en deux fois. Lors de l'agrandissement, de l'édifice, l'architecte s'est heurté au problème d'un sol trop meuble et a du dévier la nef. Mes photos ne mettent pas en évidence cette nef tordue, mais le pilier torsadé que j'ai photographié est celui qui se trouve dans l'angle formé par les deux parties de la nef ; j'ai trouvé ça amusant.

Je parle d'un canal, mais je viens de me rendre compte que je ne l'ai même pas photographié...

Posté par Thedreamstree à 21:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]